La méditation est un état, comme le sommeil ou l’éveil. Plutôt que de parler de la méditation, voici quelques éléments qui décrivent un chemin vers cet état méditatif.

« Les hommes vraiment grands de l’histoire universelle
ou bien ont médité,
ou bien ont trouvé sans s’en rendre compte
la voie qui aboutit où nous mène la méditation. »
Le jeu des perles de verre
Hermann Hesse

Définition :

Le but de la méditation est de rendre notre esprit calme et paisible. Vous pouvez avoir un exemple de type de méditation ici.

S’installer :

Se placer dans un endroit calme et paisible aide pour bien entrer en méditation. Choisissez une pièce tranquille ou, si c’est possible, un emplacement serein de votre jardin. Placez éventuellement une couverture au sol. Devant vous, agencez quelques objets sur une petite table ou un petit tabouret. Cela peut être une bougie, un peu d’encens (à brûler de préférence avant la séance de méditation), une image inspirante, un mandala, ou tout autre objet d’aspect reposant. Puis installez-vous sur le shogi pour débuter votre méditation.

Premier pas :

Le cerveau est constamment envahi de pensées diverses, « au fait, j’ai oublié de poster le courrier », « tiens, je dois ranger la vaisselle », « Ah, celui-là, qu’est-ce qu’il m’embête », … . Une pensée en amenant une autre, à l’infini.
Il n’est pas nécessaire de se forcer à dire « je ne pense à rien, je ne pense à rien », au contraire. Il faut regarder la pensée qui arrive, en prendre conscience, et la laisser partir. Passer à la pensée suivante, puis celle d’après. Bientôt le nombre de pensée va diminuer, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus.
L’absence de pensée permet alors d’entendre ce que son corps et son âme a à nous dire. Cela permet aussi d’être dans le présent, dans l’ici et le maintenant.

Technique de base de méditation :

  • Respiration : suivre le chemin que prend l’air, depuis l’extérieur jusqu’au poumon, et l’inverse.
  • Concentration sur un objet : prendre par exemple la flamme de la bougie, et focaliser son esprit sur cette flamme. Dès que des pensées arrivent, il faut revenir à l’objet initial, la flamme par exemple.
  • Concentration sur une image virtuelle : de la même manière qu’au-dessus, mais en prenant une image ‘dans sa tête’.

hypnose ou méditation ou les deux ou tout autre chose !